Introduction a l’Intelligence Artificielle

Connaissez-vous l’Intelligence Artificielle ? C’est avant tout un oxymore ! Un robot pourrait-il être « intelligent » de la même manière qu’un humain ? C’est justement toute la question. Introduction à cette technologie en pleine essor.

Qu’est ce que l’intelligence artificielle ?

Commençons par une définition de l’intelligence artificielle. C’est une discipline scientifique qui pour but de permettre à une machine ou logiciel d’exécuter des fonctions normalement associées à l’intelligence humaine : compréhension, raisonnement, dialogue, adaptation, apprentissage, etc…

Historiquement, l’intelligence artificielle née des travaux de Alan Turing en 1950 qui se demande si une machine peut « penser ». Ce dernier propose suite à cela un test qui portera son nom. Le test de Turing est une proposition de test d’intelligence artificielle fondée sur la faculté d’une machine à imiter la conversation humaine. Si vous souhaitez en savoir plus je vous invite à lire cet article qui explique très clairement ce qu’est le test de Turing. C’est finalement en 1956, que l’intelligence artificielle est considérée comme un domaine de recherche. 

Test de Turing

2 Type de Intelligence Artificielle

On distingue habituellement 2 type d’IA:

L’Intelligence artificielle forte a pour but de copier le comportement humain et à terme de devenir intelligent voir même conscient. Dans cette optique, cette IA doit être capable d’emmagasiner des informations mais aussi modifier son propre fonctionnement. On parle alors de machine learning. Ainsi une machine dotée d’intelligence forte est capable d’analyser une situation, d’évaluer les différentes solutions qui s’offrent à elle en fonction de différents facteurs et enfin d’agir pour répondre au mieux aux besoins pour lesquels elle a été conçue. Ce type d’intelligence artificielle suscite de nombreux débats technique et éthique. 
 
Intelligence artificielle faible vise à reproduire le plus fidèlement possible, le résultat d’un comportement spécifique observé à l’avance et ne donnant pas d’application non prévue. Ainsi un programme comprenant une intelligence artificielle faible ne sont pas amené à évoluer mais reste performante dans leurs domaine d’application. Par exemple, une calculatrice est une machine intelligente capable de réaliser de nombreux calculs. Cependant cette calculatrice fonctionnant à partir d’un programme informatique appliquant des instructions ne pourra pas étendre ses capacités.

Des exemples d’intelligences Artificielles :

Les voitures autonomes: 
Une voiture autonome est comme son nom l’indique une voiture apte à rouler sans l’intervention d’un conducteur. Une intelligence artificielle est donc au commande de ce véhicule, elle analyse les différentes données venant de capteurs (caméras, capteurs…) et adapte le comportement de l’automobile. L’avantage? Un temps de réaction bien inférieur à celui de l’homme et donc une conduite plus sécurisé. Pour preuve, 90% des accidents sont des résultats d’une erreur humaine, on peut donc conclure que sans humains la conduite serait plus sûr !
Voiture Autonome
 
Les assistants personnels :
Un assistants personnels est un outil d’aider un individu dans l’exécution de certaines tâches. On retrouve entre autre l’assistant Home de Google, Siri de Apple ou encore Cortana de Microsoft. Tout ces assistants personnels virtuels se contrôlent par la voix et qui vous permettent de demander absolument toutes les informations que vous souhaitez obtenir. Le machine learning devient dans ce cas la fondamental pour ces assistants qui peuvent a terme adapter leurs discours à manière de fonctionner suivant leurs utilisateurs. 
Pour en savoir plus sur l’Intelligence Artificielle : Google ne connait pas les limites de l’Intelligence Artificielle
Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *